Les lecteurs 2017-06-07T11:30:42+00:00

Les lecteurs

Donnez votre avis
Vous aussi, partagez votre avis. Et pourquoi pas une photo !
Donnez votre avis

Les avis

J’ai passé un agréable moment en compagnie des maîtres de la réthorique cosmique

J’ai passé un agréable moment en compagnie des maîtres de la réthorique cosmique ; l’histoire est vraiment bien écrite, les personnages ne manquent pas d’intérêt et on trouve vite ses repères dans l’univers dans lequel ils évoluent.

En ce domaine, la création contemporaine a parfois tendance à se regarder elle-même, à tourner en rond ou à s’appesantir dans l’autofiction.

Mais avec son regard attentif, cet album se démarque nettement, et intelligemment : il y a du travail sérieux derrière tout ça.

Et au-delà du côté « développement personnel », forcément exigeant et pas simple à aborder par le biais de la BD, les auteurs parviennent à s’adresser à tout le monde : un adulte y trouvera certaines réflexions sur la quête de soi, tandis qu’un lecteur plus jeune sera encouragé à s’interroger et à prendre le temps de lire.

Xavier, spécialiste en BD classique et moderne
À propos de la BD Revenge of Silence

Tout d’abord, je dois dire que j’ai vraiment beaucoup aimé !!!

Tout d’abord, je dois dire que j’ai vraiment beaucoup aimé !!!

Concernant l’histoire, les personnages sont authentiques et attachants (Sonate me touche bien sûr tout particulièrement, et la grand-mère ne manque ni de pittoresque ni de piquant), l’intrigue bien ficelée, la narration capte l’attention… bref autant de bons ingrédients pour nous tenir en haleine…

Sur la forme, j’ai été particulièrement sensible à l’esthétique générale, c’est-à-dire :

– l’élégance voire la poésie de certaines silhouettes, notamment quand elles marchent vers leur destin (Sonate, Polaris, Muse…),

– la sobriété d’un dessin très expressif et très direct, les nuances finement travaillées des ombres et des traits,

– et un univers coloriel limité mais intense et vibrant, utilisé comme un 2ème langage qui jalonne avec cohérence les différentes appartenances des personnages.

En résumé, et pour rester dans l’allégorie de la BD, certaines planches m’ont fait penser à l’onirisme de Saint-Exupéry et de son Petit Prince qui aurait croisé la route, délirante et exaltée, d’un manga japonais… donc au final une alchimie singulière, intéressante et porteuse d’émotions !

Sur le fond, c’est très riche en effet… et pour moi, ce serait un ouvrage qui s’adresserait plutôt à un public un peu initié, car le propos est dense et mêle différents concepts. Néanmoins, la forme rend accessible différents niveaux de lecture. Elle ouvre ainsi la voie à de très nombreuses interprétations personnelles… du coup, un public amateur de heroic fantasy ou tout simplement de BD pourrait tout à fait y trouver son compte aussi !

Pour ma part, il m’a fallu une relecture plus poussée de certains passages pour bien retrouver le sens de la quête annoncée dans l’intro « Plus qu’une histoire ». A un moment donné, je me suis demandé s’il n’aurait pas fallu plus d’interstitiels (cf les planches bleues pastel où Sonate ou son « Ombre » expriment leurs pensées) pour guider la lecture à des endroits plus labyrinthiques… mais, au final, je me suis dit que c’était parfait comme ça ! Que l’équilibre « explications-suggestions » était juste, bien dosé, et permettait en fait à chacun d’entrevoir, avec subtilité, une compréhension de l’ensemble, en fonction de son propre vécu et de ses connaissances.

J’ai évidemment été particulièrement attentive au registre « rhétorique », aux clés adressées aux lecteurs. J’ai trouvé malignes et modernes les cartes des joueurs « à la façon Chevaliers du Zodiaque » avant les battles pour représenter les niveaux et les techniques… Cette initiation d’un genre romanesque ouvre bien à la fois la curiosité et le champ des possibles… pour un approfondissement de tout cela dans un autre ouvrage 😉 Par ailleurs, je trouve que Maître Ogme a beaucoup de prestance ☺ !

Pour finir, j’ajouterais qu’en plus de toutes les idées présentées par les auteurs en début de BD, ma sensibilité et mon histoire m’ont fait recevoir plus intensément un thème lié à la rédemption et au pardon. Et, pour moi, le passage le plus fort et qui m’a vraiment émue (certes, je suis très sensible en ce moment !) c’est l’accolade finale entre Sonate et Muse, magnifiquement illustrée par le dessin de la « spirale » rouge et noire qui symbolise à la fois le début et la fin, le tout et l’individu… notre universalisme singulier (presque une fleur aussi ☺).

Bref… j’ai aimé découvrir cet univers, d’ailleurs, ça m’a donné envie de lire le 1er volet ce qui est la meilleure des argumentations. J’imagine que la prochaine Famille présentée sera celle de la Justice 😉

Tu peux vraiment être très fier d’avoir participé à cet ouvrage… aussi ambitieux qu’exigeant !

Une œuvre élégante, nuancée, profonde, moderne et empreinte de sincérité ! Qui (r)éveille la curiosité pour le noble art de la Rhétorique !

Sophie
À propos de la BD Revenge of Silence

Merci pour ce dernier chapitre.

On avait envie de connaitre la fin. Surprenant et envoûtant : bravo bravo et bravo

Françoise Sance
À propos de la BD Revenge of Silence

Bravo pour ce nouveau chapitre !!

Une fois de plus vous nous surprenez ! MERCI

Valé
À propos de la BD Revenge of Silence

Un voyage

Initiatique et incroyable voyage que cette BD. Du très bon travail les amis!

Raphaël Kettani
À propos de la BD Revenge of Silence

Un bon voyage imprévu improbable imprévisible

Un bon voyage imprévu improbable imprévisible fidèle à la vie traité sous forme de BD à l’univers spécifiquement créé … Une bonne découverte qui donne envie de connaître la suite peu importe celle ci… Merci pour tout… Bonne continuation dans votre oeuvre créative peu importe le public qui vous lis pour se lier à celle ci, celui ci saura vous trouver afin d apprécier votre création… Puisse T il être suffisamment important pour vous permettre de la faire vivre, d en vivre également, de même que plaire à tous n est pas possible et présente peu d intérêt A part dénaturer l oeuvre originelle.

Eric Boit
À propos de la BD Revenge of Silence

Très beaux dessins

Très beaux dessins, le rythme est un peu trop vertigineux!

Red bulle
À propos de la BD Revenge of Silence

Un bien bel ensemble

La qualité du dessin soutient la profondeur de la narration avec, en arrière-plan, un concept participatif. J’aime autant ses qualités graphiques que sa cohérence narrative. Il faudra voir comment le découpage posera tout ça sur papier…

Robin
À propos de la BD Revenge of Silence

Trouvez votre voie

Des illustrations remarquables pour une œuvre aux accents de conte arabo-chinois et une invitation à découvrir ses attentes profondes, sans céder au regard des autres. Bravo de partager ces expériences avec humour et détermination.

Olivier
À propos de la BD Princess Unchained

La fin laisse place à notre imagination

La fin laisse place à notre imagination, j’aime beaucoup. Un mélange de réel et de fantastique qui colle bien. C’est une BD qui m’a fait réfléchir.

morgane

magnifique bande dessinée tout en poésie

magnifique bande dessinée tout en poésie mais qui donne à réfléchir sur soi même. L’idée est excellente. Le graphisme avec sa palette de couleurs épuré rend les dessins très « lisible » et en même temps très suggestif. J’adore la fraise perdu parmi les raisins!!! Bravo aux auteurs!! j’aime les livres et j’ai hâte de pouvoir enfin le feuilleter!

valérie

Profondément humaniste… A partager plus largement que sur la seule question du « job out »…

On se plonge dedans, toute première approche un peu difficile, mais comme dans une bonne série TV, après on ne lâche pas et on est absorbé par le chapitre suivant. Impatient de découvrir la prochaine BD !! Mais c’est déjà très pertinent pour beaucoup de personnes qui se sentent peut-être au milieu du guet et en quête de sens. Un guide sur leur chemin…

Didier

Une perle d’imaginaction !

Une histoire précieuse, intelligente, nécessaire. Un récit poétique, fantastique et juste. Une dose d’imaginaction à mettre entre toutes les mains de nos générations en quête de sens et de valeurs dans leurs vies et leur travail. Bravo ! Le concept de « l’imaginaire learning » est passionnant, j’adorerais en apprendre plus sur le sujet !

SanBo

Captivating

It took me a few minutes to find the link to the full story (you have to enter your email address). The story is well written and very captivating. Some visuals create a lot of emotions. Is it possible to buy a paper version to make a gift ?

Florence

Super bien…

Super bien normalement je deteste lire mais ici j’adore parfait!!❤️❤️❤️

Louise

extra se poser des questions…

extra se poser des questions que l’on évite volontairement ou par effet social du groupe nous oblige à sortir des sentiers battus et chercher des réponse non « toutes faites »! Cultivez votre différence !

Florence

un œil en dedans un œil au dehors , un ventre pour boussole l’imagination et la création pour carburant !

le rythme auquel se succèdent ces petites fables intelligentes est jubilatoire et plein de fraîcheur .J’y vois dans le contenu certaines thématiques de Gounelle dans l’homme qui voulait être heureux ou même du Paulo Coehlo .Le graphisme de Laurent que j’ai pu un moment jugé comme paresseux me semble après lecture complète épuré et mystérieux laissant une grande place à l’imaginaire du lecteur .Bravo les gars!

Fabio

Excellent chapitre 2

Excellent chapitre 2, qui nous imprègne davantage dans notre inconscience sous l’effet mirroir d’une trame rythmée, nous ramenant à nos propres choix entre complaisance et libre arbitre. Quand le stade de la lecture nous identifie! 🙂

Nicolas

Quand le complexe devient si simple…

Quand le complexe devient si simple, le visuel ancrant subtilement et profondément les clés d’un voyage initiatique par des codes aérés fleurtant avec notre intelligence émotionnelle, c’est libératoire! Bravo.

Nicolas

« Mangez des Pommes! »

« Mangez des Pommes! »Finalement Jacques Chirac devait être un Thunder Philosopher! Brilliant, créatif, rempli de sagesse et avec une touche féministe … tout ce que j’aime, je me suis régalée! Vivement la suite des aventures de Princess Unchained

Pauline

J’ai lu le début de Princess et j’ai adoré…

J’ai lu le début de Princess et j’ai adoré. Vraiment. Au niveau visuel, je trouve que le parti pris de ne pas en montrer trop est très efficace. Mais il ne faudrait pas que ce soit trop systématique. Pour l’histoire, je peux seulement dire que j’ai hâte de lire la suite…. Prévue pour quand?

Fred

A mi-chemin entre la BD d’heroic-fantasy et le bouquin de développement personnel…

A mi-chemin entre la BD d’heroic-fantasy et le bouquin de développement personnel (genre Jonathan le Goéland, ou l’Alchimiste)… j’adore ! 🙂

Plein de bonnes trouvailles : l’idée du récit initiatique (la quête), l’ordre ésotérique des « borgnes bleus » qui voient l’invisible (donc l’essentiel), le jeu de cartes façon lames du Tarot qui révèlent la personne (et non son avenir). Egalement l’ambiance graphique, l’utilisation du bleu et du rouge pour souligner les discours du borgne.

La seule idée d’amélioration qui me vient concerne le côté légèrement « statique » vers la fin du chapitre 2, probablement dû à plusieurs vignettes qui se suivent avec le même plan.

Mais l’ensemble se lit super bien, hâte de lire le Chapitre 3 ! (la Fraise Raisin ?!?)

Julie

Les photos